Notas sobre o funcionamento do site

Voltar à disposição inicial da página.

Restaurar

barra login

Já é possível teletransporte a distância de 25km



Foi só um  fotão, mas não se desiluda, nem pense que é coisa pouca. Isto vem mudar tudo no domínio do envio das mensagens criptografadas. A equipa de Nicolas Gisin, do Grupo de Física Aplicada da Universidade de Genebra, conseguiu um feito inédito e extraordinário: o transporte quântico de um fotão a uma distância de 25 km, através de fibra óptica.

A tecnologia não transfere os objetos de um lado ao outro lado do planeta e muito menos pode mover seres humanos de modo instantâneo (o “Beam me up Scotty” do filme Star Trek permanece no domínio da ficção), mas é capaz de enviar uma mensagem criptografada, com a certeza de que ele vai não interceptada, um enorme passo, por exemplo, para o sigilo bancário.

A mesma equipa tinha já conseguido um feito semelhante há 10 anos, mas a uma distância de 6 km.

Une téléportation réussie sur 25 km de distance

Celle d’un photon. Et ça change tout pour la diffusion de messages cryptés. 

L’équipe de Nicolas Gisin du Groupe de Physique appliquée de l’université de Genève a réussi une première dans le domaine de la téléportation quantique : transporter l’état quantique d’un photon sur une distance de 25 km de fibre optique.

La même équipe avait réussi un exploit similaire il y a dix ans sur une distance de 6 km.

BANQUE. Ce phénomène prévu par la physique subatomique ne permet pas de transférer des colis à l’autre bout de la planète ni de déplacer des humains en un clin d’œil… mais d’envoyer un message crypté en ayant la certitude qu’il ne sera pas intercepté, et c’est déjà énorme au pays du secret bancaire.

 

Tout changement sur un photon peut être mesuré sur l’autre

Concrètement, l’expérience consiste à envoyer deux photons provenant d’une même source, et donc ayant interagi ensemble (ils sont liés par l’intrication quantique), dans deux supports différents. Le premier, appelons-le A, part dans une fibre optique longue de 12,5 km tandis que le second B est stocké dans un cristal. Un troisième photon C, ayant parcouru 12,5 km dans un autre fibre optique, rencontre A et le “percute”.

Cet “impact” anéantit les deux photons A et C. Mais l’état de C – aussi surprenant que cela puisse paraître, se retrouve dans B. Car en “percutant” A, le photon C a aussi marqué B, pourtant situé à des kilomètres de fibre optique.

 

MESSAGE. En effet, la physique quantique stipule que les photons A et B, même séparés de milliers de kilomètres, forment – du point de vue de la mécanique quantique – un seul objet : ils sont intriqués. Tout changement sur l’un peut être mesuré sur l’autre.

L’intrication est un état prévu par la physique quantique. Et cela marche – même à 25 km de distance ! Ce système permet d’élaborer des codes secrets on ne peut plus costaud : en observant l’un des photons intriqués, toute interception d’un message codé avec l’autre photon, sera aussitôt visible sur le premier…

 

À LIRE. Nicolas Gisin est l’auteur de “L’impensable Hasard, non-localité, téléportation et autres merveilles quantiques”, un ouvrage qui fait le point avec beaucoup de pédagogie sur les expériences d’intrication et ses applications (édition Odile Jacob).

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Posts relacionados:

Deixe um Comentário

 


Compression Plugin made by Web Hosting