Notas sobre o funcionamento do site

Voltar à disposição inicial da página.

Restaurar

barra login

“Secret Défense”: A Torre Eiffel Como Nunca a Viu… Nem a Sonhou!



O melhor lugar para esconder uma coisa, já Edgar Allan Poe o dizia, é… à vista de toda a gente. Assim fizeram os franceses, durante o século XX, com a Torre Eiffel: o monumento mais conhecido e mais visitado de Paris, era também o mais secreto! O ‘Le Point’ conta a história e mostra as fotos.

 

La tour Eiffel, arme secrète de la France

EN IMAGES. Il y a cent ans, l’état-major transformait la grande dame de fer en une pièce maîtresse de son dispositif de radiocommunication…

C’est un discret bunker dont l’entrée, cernée de verdure, se trouve en plein cœur du Champ-de-Mars. L’installation dont l’entrée grillagée est aisément repérable, sur le trottoir de l’allée Pierre-Loti, n’est plus classée “secret défense” depuis soixante-dix ans. Mais son accès demeure limité pour des raisons de sécurité. Creusé entre 1904 et 1908, à l’initiative du ministère des Armées (comme on appelait à l’époque la Défense nationale), ce fut, pendant les deux guerres mondiales, une installation hautement sensible. C’est ici, en effet, que furent testés les premiers dispositifs de télécommunication de l’armée française.

Quand l’armée “militarisait” l’œuvre d’Eiffel

Stratégiquement installé à mi-chemin entre la tour Eiffel et l’École militaire, ce labyrinthe d’une douzaine de pièces n’a longtemps été connu que par un cercle restreint d’officiers. C’est en effet, en toute confidentialité, qu’Émile Loubet, alors président de la République, ordonne en 1903 l’installation d’une antenne militaire au sommet du plus célèbre des monuments parisiens. Son objet ? Permettre aux militaires de communiquer par voie hertzienne “sans recourir aux liaisons filaires qui longent les voies ferrées et sont aisément sabotables”, indique un rapport de l’époque. Développé par le général Gustave Ferrié (1868-1932), dont un buste trône non loin de là, ce système de télégraphie sans fil est l’un des plus performants de l’époque. Qu’on en juge ! Le 25 octobre 1915, il y a tout juste cent ans aujourd’hui, c’est d’ici que part la première communication téléphonique transatlantique. Gustave Ferrié y échange quelques mots avec un général cinq étoiles, commandant la base d’Arlington en Virginie. Une prouesse qui impressionne jusqu’à la Maison-Blanche.

Une installation privatisée dès les années 1920

C’est par là que transiteront pendant toute la Première Guerre mondiale les informations les plus sensibles sur le conflit. À partir de 1921 lui sera adjoint un émetteur civil qui diffusera les programmes de la première station parisienne : Radio Tour Eiffel. Y travailleront notamment Sacha Guitry et Yvonne Printemps. Si les murs demeurent la propriété du ministère de la Défense, ils ne servent plus désormais que d’entrepôt à la société qui exploite la tour. Sont aujourd’hui conservés dans ses sous-sols les stocks alimentaires du restaurant le Jules Verne et quelques pièces de rechange pour les équipes d’intervention d’urgence en cas de panne des ascenseurs.

Underground. - À cinq mètres de profondeur, une volée de marches conduit à un petit labyrinthe. Les installations comprennent une douzaine de pièces. © DR


Couloirs. - Même démilitarisés, les locaux demeurent fermés au public. Mais des visites guidées sont organisées deux fois par an. © DR

Gustave Ferrié. - Le général Gustave Ferrié, diplômé de l'école Polytechnique en 1887, est à l'origine de la radiodiffusion militaire. C'est lui qui a eu l'idée de transformer la Tour Eiffel en antenne géante pour l'armée. © DR

Premiers tests. - Les premières expérimentations de Télégraphie Sans Fil (TSF) ont eu lieu en 1908. L'Etat-major y verra vite une utilité pour échanger avec ses troupes. © DR

Empreintes. - Les câbles reliant le QG à l'École militaire voisine et le bunker de la Tour ont été sectionnés pendant la Seconde Guerre mondiale. Restent les conduits par lesquels ils passaient. © DR

Top secret. - L'installation souterraine fut longtemps l'une des plus secrètes de France. © DR



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Posts relacionados:

Deixe um Comentário

 


Compression Plugin made by Web Hosting