Notas sobre o funcionamento do site

Voltar à disposição inicial da página.

Restaurar

barra login

“Estado Islâmico” Aponta a Laicidade e a “Judeo-Maçonaria” como o Inimigo




O Daesh quer pôr “a França de joelhos” e acabar com a laicidade na escola que serve para afastar de Alá e do islamismo e para impôr “o modo de pensamento corrompido da judeo-maçonaria”. O ‘Figaro’ leu o último número do Dar al Islam, o órgão de propaganda em francês do Daesh, e reporta as últimas da guerra de informação do “estado islâmico” e as suas ordens aos “nossos irmãos em terra de guerra” para matarem os professores que ensinam a laicidade, defendam as escolas mistas (que são “portas à fornicação”) e ensinam música… E a matarem também os funcionários dos serviços sociais, igualmente “inimigos de Alá”. O Daesh ordena, ainda, aos pais muçulmanos que retirem os seus filhos das escolas francesas.


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/12/02/01016-20151202ARTFIG00158-la-propagande-de-daech-s-en-prend-a-l-ecole-francaise.php

La propagande de Daech s’en prend à l’école française

Le magazine de l’État islamique Dar al Islam ordonne aux parents musulmans de retirer leurs enfants des écoles françaises et demande de tuer les professeurs qui y enseignent la laïcité.

Titré «La France à genoux», le magazine francophone en ligne de l’État islamique, Dar al Islam, revient évidemment avec délectation dans son dernier numéro sur les attentats du 13 novembre à Paris. Cet outil de propagande, officiel, destiné à toucher de futurs djihadistes francophones, propose deux longs dossiers. L’un dénonce l’École de la République française et son éducation «mécréante», l’autre présente de façon très favorable les écrits du pamphlétaire français Marc-Edouard Nabe, nouvelle “star” de l’État islamique, donc, après le philosophe Michel Onfray.

En ligne de mire de Daesch, encore et toujours, la laïcité. La revue au ton haineux et apocalyptique conseille à ses lecteurs de «délaisser l’éducation des mécréants». Car cette «éducation dans le cas de la France en particulier» serait un «moyen de propagande servant à imposer le mode de pensée corrompu établi par la judéo-maçonnerie».

Du complotisme rance… Le but de cette éducation à la française serait donc «de cultiver chez les masses l’ignorance de la vraie religion et des valeurs morales telles que l’amour de la famille, la chasteté, la pudeur, le courage et la virilité chez les garçons.»

La charte de la laïcité dénoncée comme un tissu de mécréance

L’islam «en tant que seule religion de vérité ne peut cohabiter avec cette laïcité fanatique», insiste l’article qui s’en prend plus particulièrement à la charte de la laïcité affichée dans tous les établissements scolaires depuis 2014. Cette dernière stipule notamment que «la Nation confie à l’École la mission de faire partager aux élèves les valeurs de la République.» Or ces «valeurs», affirme Dar al Islam, «ne sont pour le musulman qu’un tissu de mensonges et de mécréance».

L’article détaille pourquoi le «vrai musulman» façon Daesch devrait rejeter la laïcité, la liberté de conscience et l’égalité telle qu’elle est enseignée dans les écoles de la République. «Tout musulman qui lit la charte de la laïcité sait ce qu’elle implique comme mécréance. Lorsque tu mets ton enfant à l’école de la république, tu acceptes qu’il ingurgite cette bouillie de mécréance, corrompant ainsi sa prime nature et lui faisant emprunter les voies des gens de l’Enfer.»

Il s’en prend aussi à d’autres «péchés présents dans ces écoles»: la mixité entre les filles et les garçons «qui est une porte ouverte vers la fornication», «l’interdiction du voile» à l’école car il «est évident que le but et la cible de cette interdiction est le hijab qu’Allah – du haut des sept cieux – a rendu obligatoire aux mères, épouses et filles des croyants.»

Il s’en prend encore au «dessin des êtres dotés d’âmes» et à «la musique présente à tous les niveaux de l’enseignement des écoles de la mécréance».

«Tuer tous ces corrupteurs»

Pour cet organe de propagande destiné à susciter des vocations de combattants, «la solution face à ce problème» est bien évidemment des plus simples: rejoindre la terre d’islam et «faire la hijrah (NDLR, l’émigration) vers le Califat» qui «a mis en place des écoles où les programmes sont réellement islamiques, purifiés de toutes les mécréances et péchés cités précédemment.» Autre recommandation: «combattre et tuer tous ces corrupteurs».

«Il est donc une obligation de combattre et de tuer, de toutes les manières légiférées, ces ennemis d’Allah. Cela vaut pour les professeurs qui enseignent la laïcité aux enfants.

Quant aux services sociaux qui arrachent les enfants musulmans à leur famille pour les confier à des mécréants et détruire ce que le musulman a de plus cher après sa religion, ceux-là combattent par la main et nous incitons nos frères en terre de guerre à les frapper».

Tout au long de l’année 2015, l’EI a régulièrement menacé la France, ses intérêts et ses citoyens, notamment via ce magazine rappelait encore récemment l’observatoire du Moyen-Orient.

Marc-Edouard Nabe donné en exemple

Plusieurs pages sont aussi consacrées à un texte sur Daech de Marc-Edouard Nabe, paru en décembre 2014 dans le premier numéro de son magazine Patience. Entièrement consacrée à l’État Islamique, «cette analyse bien que non dénuée d’erreurs, n’en demeure pas moins plus réaliste que l’écrasante majorité de ce qu’écrivent journalistes spécialisés et autres analystes», insiste le magazine. «Écoutez les prêches de Baghdadi! Pas du tout ceux d’un “illuminé” appelant au culte de sa personnalité, ou la destruction systématique de tous les mécréants de la terre. Un modèle de juste mesure dans la croyance offensive», écrit ainsi Marc-Edouard Nabe critiquant les «sous-entendus des médias français considérant Baghdadi comme un “intolérant dictateur mégalo-sectaire”.»

À l’inverse le magazine s’en prend pour des raisons politiques à l’idéologue français Alain Soral, un proche de Dieudonné, qualifié de «complotiste» dans une note de bas de page: «Il est important que les musulmans de France prennent conscience qu’en suivant Soral et consorts, ils exposent leur foi et leur Islam a un grand danger. Ces derniers étant inféodés aux régimes syriens et iraniens poussent leurs lecteurs et auditeurs à soutenir, ne serait-ce que par les mots, l’Iran rafidite et la Syrie noussayrite dans leur guerre contre les musulmans sunnites de l’État Islamique. Or, comme cela est bien connu, ceci est une apostasie claire exposée dans la Parole de notre Seigneur». De fait Alain Soral avait reconnu que la liste antisioniste conduite par Dieudonné aux élections européennes de 2009 avait été en partie financée par des Iraniens.



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Posts relacionados:

Deixe um Comentário

 


Compression Plugin made by Web Hosting