Notas sobre o funcionamento do site

Voltar à disposição inicial da página.

Restaurar

barra login

Uma Lição de Geopolítica




A Geopolítica está de regresso à Europa (e a todos os cantos do planeta) e em força, esta a tese que há anos temos vindo a defender, como bem sabem todos os nossos leitores. Deste regresso em força da Geopolítica há, obviamente, consequências e conclusões a tirar. Os nossos governos da última década deviam tê-lo feito. Infelizmente, não pensaram sequer nisso… Limitaram-se a, em modo de inércia, gerir o quotidiano tão bem ou mal quanto eram capazes ou incapazes. Não se conhece um político português que tenha sequer usado o termo geopolítica (mesmo que a despropósito)… Mas, como diz Romain Nadal, o porta-voz do MNE de França, “que nos interessemos ou não pela Geopolítica, é ela que se interessa por nós e pode convidar-se, de forma trágica, para nossa casa”. Nadal representou, há dias, o MNE francês na cerimónia de entrega de diplomas do IRIS SUP, a escola de Relações Internacionais do IRIS – Institut de Relations Internationales et Stratégiques, e aproveitou a ocasião para dar uma bela lição de geopolítica e assumir esse regresso em força da Geopolítica.

Merci, M. Nadal, maintenant, on se sent moins seul…

 

La géopolitique, discipline incontournable 

 

Qu’on s’y interesse ou pas, la géopolitique peut s’inviter de manière tragique en France, comme l’ont confirmé les attentats du 13 novembre. Plus que jamais, il y a une continuité entre sécurité intérieure et menaces extérieures. Comprendre ces menaces pour mieux les prevenir concerne donc chacun de nous, au quotidien. D’où l’importance de la formation en géopolitique de ceux qui, demain, seront aux responsabilités dans tous les secteurs privés  et publics.  

Parce que, comme on la dit en introduction, qu’on s’y intéresse ou pas, c’est la géopolitique qui s’intéresse à nous, et parfois de manière tragique. La France est une puissance globale, qui s’intéresse au monde et le monde s’intéresse à elle. Avec 7000 soldats actuellement déployés dans 5 opérations extérieures, et 10.000 autres déployés sur le territoire national dans l’opération Sentinelle, la géopolitique est intimement mêlée à notre histoire et à notre quotidien.

Parce que labsence de hiérarchisation de lenvironnement médiatique impose à tous, en particulier les étudiants en géopolitique, de disposer de «marqueurs» permettant d’analyser et de comprendre l’évolution du monde. L’IRIS, dont l’expertise et le sérieux sont internationalement reconnus, constitue indéniablement  l’un de ces marqueurs  dans les  domaines  de la défense, de la sécurité et des questions internationales.     

Parce quen France, le champ est marginalisé et fragmenté. La marginalisation de la discipline des relations internationales (RI) est evidente quand on mesure que près d’un siècle après la creation des premiers départements de RI à l’étranger (1919 au RoyaumeUni et aux EtatsUnis), il nen existe toujours aucun en France! Les RI sont une «non discipline», alors même que l’étude des RI suppose un regard transdisciplinaire qui ne se limite pas à l’une des sciences «phares» comme l’histoire, le droit, la science politique ou la géographie.                  

C’est précisément en raison de ce cloisonnement traditionnel qu’il est d’autant plus important d’avoir des lieux, comme l’IRIS Sup, où l’on enseigne les RI ou la géopolitique en tant que telles, sans les fragmenter.

Romain Nadal

Directeur de la communication et porteparole du Quai dOrsay

 

Discurso completo de Romain Nadal aqui:

http://www.iris-france.org/wp-content/uploads/2015/11/Discours-de-remise-des-diplomes-IRIS.pdf  

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Posts relacionados:

Deixe um Comentário

 


Compression Plugin made by Web Hosting