Notas sobre o funcionamento do site

Voltar à disposição inicial da página.

Restaurar

barra login

Transparência e Segredo, Obsessões e outras Ilusões

Numa sociedade obcecada com a transparência, o fotógrafo americano Spencer Tunick encontrou uma bela forma de se divertir, ganhar bom dinheiro e gozar com esta obsessão. E tornar-se mundialmente famoso. Até pela forma ‘transparente’ de comer sushi… Com Spencer Tunick, nada a esconder. Excepto ele, claro! Ou de como, apesar das obsessões, o segredo existe e resiste, sempre. E nada funciona sem ele. Como, de resto, muito bem mostra e demonstra, com uma outra arte, François-Bernard Huyghe, aqui. Uma peça do Claro.

Rassemblés en tenue d’Adam au château de Gaasbeek

© epa
Le château de Gaasbeek.
Le château de Gaasbeek.
© epa
© epa

Le très réputé photographe américain Spencer Tunick prévoit ce week-end de réquisitionner le château de Gaasbeek à Lennik (Brabant flamand). L’artiste est mondialement connu pour rassembler sur ses clichés des centaines, voire des milliers de personnes dans leur plus simple appareil aux différents coins du monde (la mer morte en Israël, le Zòcalo de Mexico, l’opéra de Sidney, etc.).

Tunick travaillera en Belgique en prévision d’une installation qui sera montrée lors d’une exposition intitulée “Sleeping Beauties” dont le thème central est le rêve. Cette exposition se tiendra également au château de Gaasbeek.

Le photographe américain va travailler cette fois avec quelques accessoires se rapportant au thème de l’expo, a confié Marieke Debeuckelaere, porte-parole de l’artiste, et notamment des oreillers. La séance est prévue ce samedi sur cinq différents plateaux, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’édifice.

Inscriptions

Tout un chacun peut s’inscrire pour figurer sur la prochaine oeuvre de Spencer Tunick. Le nombre de participants à cette séance de photos exceptionnelle n’a pas été précisé. Selon la porte-parole, des personnes s’inscrivaient encore jeudi soir sur le site de l’artiste.

Ce n’est pas la première fois que Spencer Tunick travaille sur le sol belge. En 2005, l’Américain immortalisa dans le centre de Bruges environ 2000 personnes totalement nues pour le festival “Corpus05″. Un an plus tard, toujours à Bruges, il prit en photo 70 hommes recouverts de chocolat blanc dans le cadre d’un festival nommé “Choca-Laté”.

(mdv) 

© epa
L’artiste dégustant… des sushis.
© epa
08/07/11 12h04
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Posts relacionados:

Deixe um Comentário

 


Compression Plugin made by Web Hosting